La publicité in game, un effet de Mod ?

Publié le par Laurent Checola

Zoom
Las de parcourir les immenses étendues rocailleuses, notre héros baisse la visière de son casque et contemple la lumière bleutée des soleils. Mais un immense panneau publicitaire, vantant les mérites d'un soda, brise sa vision onirique. Notre héros évolue dans Anarchy Online, un jeu qui semble avoir sombré dans le libéralisme en ligne.

La part de la publicité dans les jeux croît de manière exponentielle. D'après certaines estimations, le marché qui avoisine les 60 millions d'€, devrait atteindre 800 millions d'€ en 2010.

De fait, les grandes manoeuvres ont déjà commencé. En mai 2006, Microsoft s'est offert
l'entreprise Massive, leader dans l'implémentation de publicité dans les jeux vidéo.

Tous les genres vidéoludiques sont atteints, même si, au nom de la vraisemblance et du réalisme, les jeux de sport ont été les premiers à importer de la publicité. On imagine mal comment l'héroic fantasy pourrait être un moteur de propagation, même si l'univers futuriste d'Anarchy Online en fournit le contre-exemple.

De manière générale, les entreprises veillent à la cohérence entre l'univers ludique et les panneaux publicitaires. Dans Splinter Cell : Pandora tomorrow, le joueur se faufille entre les encarts  pour la musique ou le cinéma. Mais les appels aux produits de consommation de base ont également une part prépondérante.

L'argument, communément admis pour justifier la campagne publicitaire dans le jeu vidéo, est d'atteindre la foule d'adulescents d'ordinaire retorse aux autres médias. Mais les joueurs ne font pas que subir une campagne agressive. Certains s'approprient volontairement ,  au nom du réalisme, les logos des grandes marques.

Les "mods", ces modifications graphiques de jeux déjà existants, témoignent d'une telle volonté. Nombreux sont les joueurs de GTA 3 : San Andreas, préférant le dernier modèle Lamborghini au modèle fictif Infernus, substituant les enseignes Mac Donald's aux fastfoods lambda.  La publicité semble bel et bien être un phénomène de mods...


Publié dans Modes

Commenter cet article