Jeux massivement mauvais joueurs

Publié le par Laurent Checola

Analyse

Comment transformer un hardcore gamer de niveau 60 en simple casual gamer, contraint à l'oisiveté ? Par un simple coup de vent, ou plutôt, de Blizzard... En juin dernier, l'entreprise a procédé à une épuration massive des serveurs de World of Warcraft, bannissant 59 000 joueurs suspectés d'avoir triché. L'argent dont disposaient les tricheurs a également été confisqué, ce qui représente, dans le jeu, 22 millions de pièces d'or.


Une telle action s'imposait-elle ? Les terres d'Azeroth sont-elles devenues une zone tribale où l'administration peine à exercer son autorité ? Les farmers, ces mercenaires prêts à tout pour collecter de l'or, sont-ils en guerre ouverte contre la bonne marche du jeu ?


Le farming est une activité en expansion perpétuelle dans World of Warcraft. C'est la face sombre du gameplay émergent. Pour les tricheurs, souvent d'origine asiatique, le farming consiste à récolter de l'or, ou des objets précieux, en tuant des personnages, puis à les revendre.


Certes, il y a de la triche, et nombre joueurs se félicitent des mesures répressives entreprises par Blizzard. Mais certains comprennent que le farming n'est autre qu'une nouvelle forme d'aliénation moderne. Les tricheurs sont payés une misère pour jouer pendant des heures et pour accomplir leur tâche illégale.


Face à ce phénomène regrettable, les méthodes employées par Blizzard sont tout aussi discutables. Dans son communiqué, la firme ne faisait rien moins qu'inciter à la délation.


We'd also like to take this opportunity to thank the community for their assistance in reporting suspicious behavior. Numerous account closures come as the direct result of tips reported to our GMs in-game or emailed to hacks@blizzard.com.


Est-ce là la seule arme des administrateurs ? Non, car un logiciel extrêmement puissant scanne en permanence les ordinateurs de tous les joueurs. Au nom de la lutte contre la tricherie, le logiciel the Warden recueille des données personnelles, et a été classifié dans la catégorie des spywares.


Sur les forums, certains joueurs s'interrogent sur le bien fondé d'une politique aussi agressive. Il est évident qu'avec ces 22 millions de pièces d'or en jeu, les tricheurs vont s'empresser d'ouvrir de nouveaux comptes. Si les farmers sont habiles, ils peuvent même se renflouer en seulement deux jours.


A qui profitent donc ces expulsions massives ? Certainement pas aux joueurs, mais au moins à Blizzard, qui verra bientôt affluer plus de 2 millions de dollars (59 000 comptes multipliés par le coût du jeu, 40 dollars).

Publié dans Actualité

Commenter cet article