Massive attaque

Publié le par Laurent Checola

Analyse

Microsoft coupable de concurrence déloyale... Il ne s'agit pas d'un méfait bien connu des utilisateurs de PC, mais d'une simple supputation sur console. La firme américaine, souveraine sur son support qu'est la X-Box 360, pourrait bientôt l'être également sur le contenu, en possédant l'exclusivité des ressources publicitaires in game.


Microsoft serait la seule entreprise à profiter d'un marché prometteur, au point de paralyser à terme, par son exclusivité, le développement global du marché. Disposant depuis mai de Massive, leader dans l'implémentation de publicité dans les jeux, Microsoft n'a pas tardé à user de son nouveau pouvoir. L'entreprise créée par Bill Gates ferait payer très cher aux autres concurrents leurs encarts publicitaires.


Les grands perdants se nomment Double Fusion et IGA Worldwide. Ils s'estiment d'autant plus floués que toutes les consoles de la nouvelle génération parient sur la connectivité à internet. C'est le cas pour le X-Box live, mais Sony et Nintendo ont également fait part de projets similaires.


Tout va très bien en revanche pour Massive, qui forte d'un chiffre d'affaires de 80 millions de dollars, a déjà négocié avec une quarantaine de publicitaires les encarts présents dans une centaine de jeu. Dans une interview à Next-Génération, Nicholas Longano, le directeur marketing de Massive, ne feint pas son assurance.


The worst thing that can happen [for the industry] is when you have multiple representatives going out there and trying to represent the same content. That?s when there?s confusion that takes place. Confusion slows down the market. Right now, I think that the marketplace, and when I say the marketplace, I?m talking about advertisers, right now they know there?s a solution. Massive is a tremendous solution. It?s tried, it?s tested, it?s proven.


Une chose est sûre, la concurrence n'a pas tardé à réagir. Double Fusion a présenté une technologie de publicité en 3 dimensions, rendant caduques les éléments en 2d dynamiques. L'ère des campagnes publicitaires agressives ne fait que commencer.


Publié dans Actualité

Commenter cet article