Joueurs en noir et blanc

Publié le par Laurent Checola

Zoom

The market is not black and white anymore, and game marketers need to understand these finer nuances.

 

Explique un responsable de Park Associates, qui vient de mener une étude auprès de 2000 joueurs. Si les hardcore gamer ont été clairement identifiés par les analystes, mais aussi par les développeurs, l'immense majorité de l'ensemble constitué par les joueurs est encore méconnu.


The traditional segmentation of core vs. casual gamers frequently puts the top 10 percent [of gamers] together and calls them 'core,' while everybody else is 'casual ». It's obvious with our study that there are actually five different groups in the 'everybody else' category. They have very different playing patterns, motivations, expenditure and interest.

 


Parmi les joueurs « moyens », les « power gamers » ont une forte représentativité en ligne. S'ils ne représentent que 11% du marché du jeu, ils sont beaucoup plus représentés dans les jeux en ligne, à hauteur de 30 %.


Les « social gamers », quant à eux, conçoivent le jeu comme une manière conviviale de partager une expérience entre amis.


Les "leisure gamers" sont assidus à leurs écrans. Ils jouent en moyenne 58 heures par mois. Mais il ne se fixent pas sur un jeu, préférant les jeux occasionnels.


Quant aux « dormant gamers », ils aiment le jeu, mais faute de temps, ils ne peuvent s'y exercer.


Les "incidentals gamers" s'adonnent au jeu vidéo par défaut, uniquement pour vaincre l'ennui, alors que les occasional gamers


A chaque type de joueur, correspond un mode de jeu spécifique, susceptible de lui convenir.


Dormant gamers who are not heavy on gaming time actually have fairly good gaming motivations and spend a high dollar/gaming hour ratio. The key is to design games/services that fit these peoples’ lifestyles, maybe snack- or bite-sized games. On the other hand, the leisure gamers spend a lot of time playing casual games yet pay little money. They are ripe for game-advertising solutions.


 

Pourtant, d'après Park Associates, les développeurs méconnaissent encore les populations qui achètent leurs jeux. Les catégories des social gamers, leisure gamers, et dormant gamers étant d'après l'institut, les types les plus méconnus. Toutefois, Cai a relevé que la cible du joueur moyen est de plus en plus souvent sollicitée. Nintendo apparaît comme un pionnier.

Nintendo is really trying to dig out the 'inner gamer' in everyone. I think content and genres that enable casual play and a sense of community and persistence for non-core gamers are important going forward to expand the gaming market.

 

Publié dans Théorie des jeux

Commenter cet article