London's playing

Publié le par Laurent Checola

Compte-rendu
Le général de Gaulle du jeu vidéo s'appelle Peter Molyneux. Le concepteur de Black and White vient de prononcer, lors du Game summit de Londres, un appel à la résistance des développeurs. Interpellant les studios indépendants, il s'est montré très critique à l'égard des éditeurs.

The whole nature of the way contracts are negotiated in this industry are completely flawed for independent developers,

 


explique le développeur de Populous.

Dans sa tribune, M. Molyneux, lucide, a montré que les mécanismes financiers étaient la principale cause de la perte d'indépendance. Il s'est prononcé contre une « spirale destructrice », consistant à signer la réalisation d'un prochain projet, pour obtenir une avance sur le concept en cours. Pour le président de Lionhead, cela ne peut mener qu'au dépôt de bilan. L'indépendance se paie donc au prix fort, et c'est un combat de tous les jours.

As an independent developer, your IP is your bargaining power. If you sign it away or license it... You are signing away your freedom in the future,

 

poursuit M. Molyneux.


Si le problème est économique, la solution l'est également.


The secret is to negotiate, up front, a contract which gives you the power to call down more money if neccessary.

 

Publié dans Actualité

Commenter cet article