La mécanique des femmes

Publié le par Laurent Checola

Zoom
Les  femmes sont aux manettes. Une étude du cabinet Nielsen démontre en effet que deux tiers des « joueurs actifs » en ligne sont des femmes. L'enquête, menée aux Etats-Unis, auprès de plus de 2000 personnes, entend rendre compte de la population vidéoludique américaine, qui s'élève à 120 millions, et s'adonne régulièrement à cette activité.

 

Certes, d'un point de vue global, les hommes sont ceux qui jouent le plus, à hauteur de 70 %. Mais lorsqu'il s'agit du cas précis du jeu en ligne, ce sont les femmes qui dominent. Remarquons que la définition admise par les chercheurs est assez lâche, puisqu'elle inclut autant les jeux vendus dans le commerce, que les jeux en flash, qui fleurissent sur internet. Une autre étude, plus restreinte sur l'acception « jeu vidéo en ligne » montrait toutefois qu'une petite majorité de femmes (52%) régnait.

 

La définition globale explique en partie ce chiffre. Il serait en effet faux d'affirmer que les femmes jouent massivement à Halo, ou World of Warcraft. Depuis les années 1990, les femmes s'intéressent au jeu vidéo. Certains développeurs tentèrent même de segmenter le marché, pour créer des « jeux pour filles ». L'échec fut retentissant. Toutefois, la franchise des Sim's est parvenue à infléchir les pratiques féminines. A la frontière du jeu de gestion et de la téléréalité, les Sim's était sans doute un bon compromis.

Publié dans Modes

Commenter cet article