Pachter sans conservateurs

Publié le par Laurent Checola

Compte-rendu

30 millions pour Electronic Arts, 10 millions de dollars de plus pour THQ et pour Activision. Les bénéfices des grands éditeurs ont connu une hausse importante, au dernier trimestre 2006. Au point de déjouer tous les pronostics.


We've all been caught by surprise," , explique Michael Pachter, du cabinet Wedbush, cité dans Games Industry. Cette forte croissance du marché, de l'ordre de 8 % à 10 %, est loin des 5 % prévus par les éditeurs. L'expert n'hésite pas à évoquer la frilosité des éditeurs.


Most of the publishers were too conservative in their modelling. We're at almost 6 per cent year-to-date growth, and all signs point to the next three months being up 8 to 10 per cent. That would cause the year to end up 8 per cent.


Pour expliquer cette croissance, l'homme de Wedbrush estime que les joueurs ne sont plus dupes de l'effet des consoles « nouvelle  génération ».

I think that the current generation consumer is not slowing purchases as drastically as most of us predicted, likely because he or she knows that they will not be getting a new console for Christmas.


Les joueurs n'hésitent pas à se reporter sur les anciennes consoles. Si la Playstation 3 a des retards, la précédente console de Sony bénéficie encore de faveurs ludiques.

European holiday sales for PS2 software will continue to be strong.

Et d'ajouter:

As far as the Wii goes, I'm sure that many will buy one, but most don't want to wait another year to buy FIFA, Football Manager, Final Fantasy, Need for Speed, Splinter Cell, et cetera.

Publié dans Actualité

Commenter cet article