Jeu vidéo en 2.0

Publié le par Laurent Checola

Compte-rendu
Dans une tribune accordée au site Next Génération la semaine dernière, Jérémy Jenkins, l'éminent herméneute des nouvelles technologies, révèle la substance de son dernier livre à paraître le 1er août : Convergence Culture.

Pour le professeur du Massachussets Institute of Technology (MIT),  le jeu en ligne massivement multijoueur (MMO) joue un rôle de révélateur. Le MMO dessine en effet une frontière entre les "anciens médias", comme la musique ou le cinéma, qualifiés de "prohibitifs", des "nouveaux" -  blogs, ou jeu vidéo en ligne - plus ouverts. Les anciens médias ont une structure hierarchique rigide, qui établit un rapport de force entre le producteur et son consommateur, et bannit tout contournement de l'ordre établi. Il n'en va pas de même pour les nouveaux médias...


At the same time, on the fringes, new media companies (internet, games, and to a lesser degree, the mobile phone companies), are experimenting with new approaches which see fans as important collaborators in the production of content and as grassroots intermediaries helping to promote the franchise. We will call them the collaborationists.….


Comme l'explique M. Jenkins, le MMO est fondé sur la collaboration entre l'industrie ludique et leurs fans. Pour étayer son argumentaire, l'auteur prend l'exemple pertinent de l'univers de Star Wars, à la frontière de tous les médias. Alors que la sortie d'un nouvel épisode de la saga au cinéma est nimbée de secret, l'élaboration du MMORPG, Star Wars Galaxies, remarque Jérémy Jenkins fut largement ouverte à la consultation des fans. La preuve qu'à la manière du web, le jeu vidéo  fonctionne aussi en 2.0.

Publié dans Théorie des jeux

Commenter cet article